Positions structurelles

Droits fondamentaux
Validation des connaissances


Droits fondamentaux

L’Alliance souhaite une évolution des droits fondamentaux, inspirés par la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, vers la prise en compte explicite de la « souffrance », en vue de faire de l’allègement de la souffrance la priorité éthique de la communauté internationale.


Validation des connaissances

L’Alliance soutient les dispositifs publics et démocratiques de validation des connaissances.

Ces dispositifs ont pour mission d’établir le degré de validité collective des informations : données, propositions, arguments, hypothèses, théories, etc.

Motivations :
– l’ignorance peut être une source importante de souffrances pour différentes raisons ;
– un individu n’est pas toujours en capacité d’établir seul la valeur d’une information et des dispositifs collectifs sont nécessaires pour l’y aider ;
– la discussion entre individus n’est possible que s’il existe un consensus sur la valeur relative des arguments ;
– la prise de décision collective par la discussion entraînerait moins de souffrances qu’une décision non argumentée, prise par exemple par la force et la contrainte ;
– des dispositifs collectifs de validation des connaissances seront d’autant plus crédibles que publics et démocratiques, c’est-à-dire que chaque membre de la collectivité aura confiance en eux.